Calvi & sa région

Autrefois jardin de la Corse, la Balagne dégage un charme bien à elle, au doux parfum de collines, montagnes, et rivages cristallins.

Festivals prisés, artisanat vivace, villages perchés, tout est douceur de vivre et poésie. On commence le voyage par le Parc de Saleccia, alchimie réussie d’une terre méditerranéenne et de la main de l’Homme.
Les essences corses telles qu’oliviers, cyprès et lauriers-roses sont sublimées le long de sentiers paysagers.
Île-Rousse tout en couleurs, rythmée par ses marchés typiques, s’étend entre la plage de la Marinella et le ruisseau de Padule, au pied de Santa Reparata di Balagna, cernée d’oliviers centenaires.

Corbara ancienne capitale balanine pavée, son couvent Dominicain bâti sur les pentes du Mont Angelo et son église baroque se laissent découvrir au gré des ruelles voûtées et escarpées.
Comme accroché à un piton rocheux, San Antonino, parmi les plus beaux villages corses. Le village de Pigna, précurseur de la renaissance musicale de l’île, a attiré dans ses maisons ocre, fleuries de bougainvillées, nombre d’artistes corses...
Algajola fondée sur des vestiges phéniciens, comblera de ses longues plages les passionnés de bonheurs iodés.
Les amateurs de Vin trouveront sur leur Route les meilleurs crus d’un vignoble réputé qui ravira leurs papilles.

Sur fond de haute montagne, Calvi la gênoise impose sa fière citadelle au dessus de sa Marine trépidante et de son immense plage blonde, à l’ombre de palmiers et de pins parasols.


LA HAUTE BALAGNE ET VALLEE DE L'OSTRICONI

A l’intérieur, une multitude de villages en balcon sont autant de buts d’excursions dans une nature lumineuse..
Au pied du Montegrosso, découvrez Calenzana dans son écrin d’oliviers, point de départ du GR20. Autres étapes : les trois villages du Montegrosso, Lunghignano et son moulin à huile, Cassano et sa place en forme d’étoile, Montemaggiore et son panorama exceptionnel sur le golfe de Calvi. Sant’Antonino, nid d’aigle médiéval parfaitement conservé, ou encore Pigna, centre d’artisanat vivant et Corbara, avec sa baroquissime église de l’Annonciation et son couvent qui sert toujours de lieu de retraite. De Belgodere, perché sur un éperon rocheux d’où l’on surplombe la vallée du Reginu, un sentier de randonnée vous mènera jusqu’à Olmi Capella. De Mausoleo et Pioggiola, vous partirez en balade dans des paysages ponctués de ponts génois et de chapelles. Plus au nord, la vallée de l’Ostriconi, le beau village de Lama, dominé par le mont Astu, et Pietralba dans son cirque de montagnes.


ILE ROUSSE

L’Île Rousse est l’autre station balnéaire de la côte. Son nom vient des rochers de porphyre rouge de l’île de la Pietra, juste au nord de la ville. Son climat est si doux que l’on pourrait l’appeler l’Île Douce. Et rien n’est plus agréable que de flâner à l’ombre des platanes centenaires de la place Paoli ou de jouer à la pétanque sur la Grande Place bordée de palmiers dattiers. A l’intérieur, une multitude de villages en balcon sont autant de buts d’excursions dans une nature lumineuse.