Biscuits et douceurs corses

Des envies de biscuits corses ? Alors écoutez vos envies ! Ce sera l’occasion de s’offrir un merveilleux voyage gustatif durant votre séjour en Corse. Des douceurs qui vous accompagneront dans vos activités de plein air pour faire le plein d’énergie, ou à savourer à l’heure du goûter. Un bel héritage de savoirs-faires et de saveurs d’hier pour vos papilles aujourd’hui !

Les traditionnels et populaires biscuits et douceurs corses

Canistrelli : Les Canistrelli sont un classique corse. Ces biscuits peuvent être trouvés dans toute l’île et dans certaines sections des épiceries du Sud de la France. “Galettes” (comme disent nos grand-parents) à la fois croquantes et feuilletés ; le secret est dans l’huile d’olive. Les canistrelli ne sont pas aussi durs que les biscotti italiens !

De plus, les biscuits sucrés canistrelli sont une spécialité corse qui se décline en plusieurs saveurs : amandes, noisettes, lavande, anis... Vous pourrez en trouver dans tous les commerces de produits corses ainsi que dans les boulangeries-pâtisseries et restaurants (au moment du café...) de l’île de beauté.

A noter que manger ces biscuits avec le café du matin a quelque chose de décadent, d’enfantin et de délicieux. Cette tradition « sucrée » fait partie de la cuisine historique corse.

Fugazzi : Les fugazzi appelés également galettes du Vendredi Saint sont préparés et offerts durant les festivités de Pâques. Une spécialité bonifacienne réalisée sans ingrédient d’origine animale (VEGAN !) et très faible en matières grasses, idéales pour celles qui souhaitent faire attention à leur ligne.

Les principaux ingrédients se composent de farine, sucre, huile d’olive, vin blanc et un lichette de pastis. N’hésitez pas à remplacer le sucre par de l’anis vert pour obtenir des biscuits plus moelleux ! A déguster avec le café ou à tremper dans le thé, ils sont un délice à consommer sans modération et à tout moment de la journée.

Cakes à la farine de châtaigne : Aux figues et aux noix ou aux noisettes ou encore aux clémentines, les cakes accompagnent merveilleusement thé et café que ce soit à l’heure du petit-déjeuner ou du goûter de 16h. On entend déjà notre grand-mère battre les blanc d’oeufs en neige pour retrouver ce moelleux incomparable !

Fiadone : Le dessert corse le plus traditionnel est un gâteau au fromage léger à base de brocciu, d’œufs et de sucre, aromatisé au zeste de citron ou d’orange et composé soit d’eau de vie ou d’essence de vanille. Le cheesecake à la corse en fait !

Flan à la farine de châtaigne : Un dessert très simple, mais savoureux, qui combine les ingrédients de base d’une recette typique corse, à savoir la farine de châtaigne, les œufs, le lait, le sucre, aromatisé à la vanille et eau de vie.

Beignets à la farine de châtaigne : Des beignets délicieux, saupoudrés de sucre, parfois farcis de brocciu ou parfumés au citron, à l’orange, à l’anis ou même à l’eau de vie. Vous les trouverez encore chaud, tout juste sorti de leur bain bouillant, à toutes les célébrations corses, des baptêmes, aux mariages, jusqu’aux élections.

Confiture de figues aux marrons : La confiture de figues, nature ou personnalisée, y compris de châtaignes, est très populaire. Elle est traditionnellement servie avec la planche de fromages et du pain à l’apéro ou à la fin du repas. Cela va aussi très bien avec du pâté et un whisky fumé !

Il existe d’autres douceurs à ne pas manquer de découvrir durant vos vacances en Corse. Pour de belles découvertes, n’hésitez pas à entrer dans les échoppes au bord des marinas ou dans les cafés de villages de montagne.

Les ingrédients les plus populaires des desserts corses

Comme dans toutes les cuisines du monde, les spécialités se distinguent par les ingrédients utilisés. En Corse, le miel, la confiture et les fromages font partie des recettes sucrées ou sucré-salé. Ci-dessous deux ingrédients très populaires dans la cuisine corse :

Le Brocciu

À base de lait de chèvre ou de brebis, c’est le plus célèbre des fromages corses. Il ressemble assez au fromage italien, la ricotta, bien qu’il soit inhabituel en ce qu’il est fabriqué à partir d’un sous-produit du fromage, le lactosérum. Le fromage est généralement fabriqué à partir de caillé solide qui est séparé du lactosérum liquide qui est jeté. Les bergers corses ne voulant cependant pas gaspiller une goutte de leur précieux lait, ont mis au point une recette pour bien utiliser le lactosérum. Cette recette a été transmise de génération en génération. En plus d’être mangé tel quel, il est populaire dans les recettes et en particulier dans les desserts corses.

Les châtaignes de Corse

Au XVIe siècle, il avait été décidé que chaque propriétaire terrien planterait quatre arbres par an - une olive, un figue, un mûrier et un marronnier. La châtaigne en particulier est devenue une partie importante de l’économie et de la cuisine. Le fameux sanglier de Corse les mange non seulement en produisant de délicieuses saucisses et pâtés, mais vous trouverez également de la farine de châtaigne dans les pains, gâteaux, pâtisseries, pâtes, nougat, porridge et même dans la bière la plus célèbre de Corse, la Pietra.

La Corse est Française, mais géographiquement beaucoup plus proche de l’Italie, il n’est pas surprenant que ces deux géants de la gastronomie aient eu une grande influence sur la cuisine corse. Si vous regardez la carte des desserts ou la vitrine de votre boulangerie-pâtisserie locale, vous verrez de nombreux plats familiers comme le tiramisu et le mille-feuille, pour ne citer que deux exemples.