La Corse : ses mots et ses expressions

Passer de magnifiques vacances en Corse, c’est aussi se baigner dans la culture insulaire. Ajoutez du piment à votre séjour en vous exerçant à la pratique des mots et expressions corses. C’est à la fois vivifiant et surtout très utile pour mieux communiquer avec les locaux. Découvrez nos astuces et conseils pour parler un corse correct !

La langue corse d’hier à aujourd’hui

En plus de ses paysages méditerranéens et sauvages, l’île de beauté possède un autre critère propre à son insularité : sa langue. Sachez donc que les corses ont un dialecte qui leur est propre.

Les bases de la langue corse

Vu la sonorité de ses mots, vous vous dites sûrement qu’il s’agit d’une langue latine ? C’est tout juste. On retrouve bon nombre d’éléments qui rapprochent le corse de l’italien. Cependant, le corse se particularise par son accent tonique, ses prononciations mutantes et ses consonnes qui se suivent. Sachez aussi qu’il existe deux dialectes sur l’île : l’un au Nord et au Centre, l’autre au Sud.

Langue corse : Accent et prononciation

Pour le maîtriser, voici quelques règles de prononciation essentielles :

- La dernière voyelle est généralement avalée : « bon appetitu » s’énonce « bon appetit ».
- La sonorité de l’avant-dernière syllabe est souvent appuyée (accent tonique) : « bastia » s’épelle « bastiiiia ».
- Un accent sur la dernière lettre d’un mot signifie que le son doit y être soutenu : « maiò » se lit littéralement « maio ».
- A l’oral, le « u » écrit se transforme en « ou » ; le « t » en « d » ; le « v » en « b » ; le « sg » en « j », le « sc » en « ch », le « ci » en « tchi », le « che » en « ké ».
- Pour ce qui est des consonnes qui s’alternent, le « ghj » devient « [dy] » ; le « chj » [ty] ; le « cc » « tch » et le « tt » « t ».
- La lettre « j » produit un son mouillé : « Ajaccio » se prononce « Aiacciu ».

Il faut noter que la prononciation peut aussi varier sur certaines consonnes en fonction de ce qui les précède. On parle là de mutation consonantique. Exemple : « a corsa » se dit [ag-ors-a].

Les mots usuels en corse

Vous savez maintenant articuler en corse ? Passons alors aux mots de vocabulaire.

- Phrases et mots usuels

Du français au corse, voici un mini-lexique des termes utilisés au quotidien sur l’île :

Formules de politesse

- Bonjour/Bonsoir : Bonghjornu/Bona sera
- Salut : Salute
- Comment allez-vous ? : Cumu va ?
- Très bien, merci, et vous ? : Va bè
- Je comprends/Je ne comprends pas : Capische/No capische
- Pardon : Perdonu
- Au revoir : A vedeci
- Bienvenue : Bembinuta
- Je vous remercie/merci (beaucoup) : Vi ringraziu/Gracie
- Excusez-moi/SVP : Scusi
- Je m’appelle … : Mi chjamu …
- Non merci : No, gracie
- Oui/Non : Si/no
- De rien/Je vous en prie : A ringrazia ti
- C’est d’accord : Hè detta
- S’il vous plaît : Pè piacè
- A bientôt/à tout à l’heure : à dopu/à prestu
- A la prochaine : A prestu !
- Bonne journée ! : Bona jornu
- Bonne nuit : Bonanotte
- Bisou : Basgi

Voyage, restaurant et déplacement

- Argent : Arghjentu
- Bateau : Batèlu
- Train : Trenu
- Voiture : Vittura
- Banque : Banca
- Gare : Staghone
- Tout droit : Drittu
- Gauche/Droite : Mancinu/manu
- Nord/Sud/Est/Ouest : Nordu/sudu/estu/ponentu
- Regarde ! : Feghja !
- Allons-y : Andemu
- Bon appétit : Bon appetitu
- Santé ! : Salute !
- C’était délicieux ! : Deliziosu !
- Fruit de mer : Fruta di mare

Chiffres

Un/deux/trois/quatre/cinq/six/sept/huit/neuf/dix : unu/dui/tré/quatru/cinqui/sei/setti/ottu/novu/deci

Expressions locales

Comme partout ailleurs, la Corse possède des idiotismes populaires qui sont :

- Autant demain il pleut : peut-être il pleuvra demain
- Babin ?/Cumu và ? : ça va ?
- Pinzutu : le Français, le touriste continental
- Va Bè : ça va (affirmation ou interrogation) /pour marquer la stupéfaction
- Mi ! : regarde (pour désigner un objet/pour marquer l’étonnement de revoir une personne qu’on n’a pas croisée depuis longtemps)
- i mi mi ! : « regarde, cela vaut le coup »
- Macu : bien (dans un élan de positivité), « c’est tocu de macu » (c’est génial)
- Aspetta ! : attends !
- Aïo : « Bouge ! »/« Allez, arrête … » (pour qu’autrui cesse de vous mener en bateau)/« Aïo, le ferry arrive » (pour interpeller et motiver les gens)
- Goffu : moche (personne ou situation) /bête
- Veni qui : viens ici (pour se rapprocher de son interlocuteur)
- Monta Sega : personne m’as-tu vu, prétentieuse sur les bords
- Fratè : littéralement « frère » mais peut remplacer le « Monta Sega » ;)
- Avà : se prononce « awa ! » (marque de surprise)
- Oh Basta ! : signifie également « ça suffit ! »
- Avà basta : assez, maintenant ça suffit !
- Macagner quelqu’un : faire une blague à/sur quelqu’un
- Risatta : rigolade
- Un Gaulois : un Français
- Prendre le maquis : prendre la poudre d’escampette
- Qu’est-ce qu’il fera ? : que peut-il bien faire ?
- Il me passe l’envie ! : je n’ai plus envie !

Voilà, vous êtes désormais bilingue comme les corses. Avec le corse et le français au bout de la langue, vos prochaines vacances sur l’île de beauté promettent d’être macu. Échanger avec les insulaires dans leur idiome d’origine vous conférera un séjour haut en couleur et en culture générale. A prestu !