La gastronomie traditionnelle corse

Bien que connue pour ses merveilleux paysages, la Corse est aussi une référence en cuisine méditerranéenne ! Une gastronomie corse où coutumes et traditions familiales font partie intégrante dans la préparation de chaque repas. Mettant à l’honneur les produits du terroir, certaines recettes sont spécifiques à des événements (familiales, populaires…).

Une gastronomie insulaire qui se démarque par ses plantes aromatiques sauvages qui viennent titiller vos narines ! Vous les connaissez sûrement : ceux sont les fameuses "herbes du maquis". On n’oubliera pas non plus la charcuterie corse et ses fromages de chèvre et de brebis. Des délices en apéro et souvent accompagnés de vins de Corse ! Des produits du terroir qui illustrent l’identité hors du commun de l’île de Beauté.

Cuisine Corse : Des spécialités culinaires originales

Cuisine mariant rusticité, qualité et générosité, un séjour sous le signe de la gastronomie corse vous emmènera à la découverte de nombreuses et différentes spécialités locales. Une diversité qui mélange goûts et saveurs dans une délicieuse et surprenante harmonie.

En apéro par exemple, le brocciu réveille l’appétit accompagné d’un vin de Corse blanc sec ! Laissez-vous séduire également par la délicate saveur d’une tarte aux herbes accompagné d’une daube de sanglier au goût bien charpenté. En dessert, des saveurs des plus amères aux plus douces, le miel corse vient transiger à l’âpreté des vieux fromages.

L’originalité des produits utilisés dans la cuisine corse contribue également à son identité. La châtaigne par exemple, seuls les Corses ont su l’intégrer dans leur cuisine. Poussant un peu partout sur l’île, on la consomme grillée ou bouillie. On peut également les incorporer dans des préparations sucrées ou salées. Toutefois, vous la découvrirez surtout en farine pour la préparation de gâteaux, flans, crêpes, polenta …

Si les produits corses sont très prisés il faut également compter sur le gibier dont on tire la charcuterie corse ! Pays de chasseurs, la gastronomie traditionnelle corse inclut également des recettes de gibier. Des traditions qui se perpétuent jusqu’à nos jours, aussi bien dans l’intérieur des terres que sur le littoral. Outre le sanglier sauvage « U cignale », les merles font également partie de la cuisine corse. Elles sont, la plupart du temps, proposées sous forme de pâtés, de brochettes ou en sauce. Certaines régions proposent aussi des grives, des sansonnets, des perdreaux rôtis et d es salmis de pigeons ramiers. N’hésitez pas à goûter, vous serez agréablement surpris !

Repas et traditions corses

Terre très chrétienne, les événements de la vie en Corse sont souvent accompagnés de repas typiques pour une parfaite célébration. Chaque région les agrémente à leur façon, en fonction des produits disponibles sur place.

- A Pâques, le vendredi saint, c’est soupe de pois chiche à l’ail et aux lasagnes ou ragoût de morue aux haricots blancs. Du fougasse est proposée à Bonifacio. Le jour J, la tradition se résume à manger un délicieux cabri bien tendre, rôti au four ! Au dessert c’est “campanile”, du pain sucré parfumé à l’anis et à l’eau-de-vie. Les familles catholiques suivent une tradition culinaire séculaire : le plat de morue.

- A Noël, un vrai et grand bûcher de Noël est allumé devant l’église du village : le “Rocchiu”. Rassembler et entasser les bûches est la tâche dévolue aux enfants du village et ce, la veille du 24. Une fois l’énorme bûcher consumé, les cendres encores chaudes sont récupérés par les villageois pour chauffer leur maison.

A table, une assiette était toujours ajoutée, le « u piattu di u puvarettu » ou l’assiette du pauvre. Un petit encas est proposé après la messe de minuit qui se compose généralement de figatellis grillés, de beignets de courgette (des fritelle), de châtaignes grillées et d’un fiadone.

Le repas de Noël est copieux et commence par une dégustation d’œufs de mulet. On peut également opter pour une brouillade d’œufs aux oursins, du prisuttu ou du coppa. En plat principal principal, c’est agneau rôti et polenta accompagné de délicieux vin rouge. En dessert, place à la bûche de Noël à la châtaigne ou « Ceppu di Natale Castagniu » Et à la fin du repas, distribution d’orange de Noël aux enfants.

- Lors de mariage en Corse, on déguste généralement le veau à la broche au son des guitares et chants corse. Un grand apéritif dinatoire composé de beignets au brocciu, frappes et petits salés accueille les invités. Le repas peut être un buffet froid avec une dégustation de diverses charcuteries corses, viande froides accompagnées de salades. Outre des beignets et petits gâteaux au dessert, la pièce montée en choux est à découper, selon la tradition, au sabre !

Les productions locales de Corse

De nombreux producteurs et fermes-auberges proposent des productions locales de qualité en Corse. On trouve par exemple :

- De l’huile d’olive ou “Oliu di Corsica”

La Corse produit une huile d’olive de grande qualité, très présente dans la cuisine corse traditionnelle. Sa couleur dorée et sa grande finesse en fait une huile très appréciée et recherchée par les connaisseurs. Huile protégée par une appellation d’origine contrôlée (AOC), elle offre différents arômes en fonction de la maturité des olives lors de la récolte : des arômes d’herbe, d’artichaut, d’amande fraîche ou de pomme ou plutôt, des arômes d’olive noire, de foin, de fruits secs ou de fleurs du maquis.

- Du miel de Corse

Produite et récoltée dans les montagnes corses, le miel de corse se fait rare avec les périodes de sécheresses récurrentes. Miel presque devenu un produit de luxe, l’apiculture fait pourtant partie des traditions de l’île. Alliant tradition et modernité, le miel de Corse offre une grande diversité de goûts et de saveurs caractéristiques des vrais produits authentiques.

- Charcuterie corse

De fabrication traditionnelle et artisanale, la charcuterie corse fait partie de l’alimentation et de la culture corse. Le figatellu, à base de foie, se consomme frais ou sec. Produite à partir de la viande de porc, on a le “salamu” ou saucisson, la coppa, le lonzu, la panzetta et le prisuttu.

- Des fromages corses

« Niolu », « Venacu », « Calinzana”, “ Brocciu”... Incontournables des tables corses après la charcuterie corse, les fromages traditionnels sont généralement produites dans des fermes-auberges. Vous pourrez venir y déguster la production locale et apprécier le savoir-faire de ces petits producteurs aussi passionnés que chaleureux ! Des méthodes de production artisanale, transmises de génération en génération.

- Les vins de Corse

Reconnus pour certains à l’échelle internationale, les Vins de Corse font la fierté des petits et grands domaines viticoles éparpillés sur l’île de Beauté. Et à chaque région son grand cru et millésime ! Région de montagne, la diversité géographique favorise la variété de ses vins.

En Corse, on compte sept terroirs bénéficiant de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) : Patrimonio, Ajaccio, Calvi, Cap Corse, Porto-Vecchio, Sartène, Figari. Une huitième appellation, l’AOC des "vins de Corse" concerne les autres domaines.

On distingue :

- Les vins rouges généralement puissants, parfaits pour accompagner les plats traditionnels à base de gibier, de viande en sauce et à l’heure de l’apéro avec de la charcuterie.
- Les blancs fruités viennent s’accorder avec les spécialités en bord de mer : plats de crustacés, soupes de poissons et poissons grillés !
- Les vins rosés se réservent plus pour l’apéro à l’heure du coucher de soleil !
- Les muscats du Cap sont également très réputés et bénéficient d’une AOC.

Le tout à consommer avec modération :)

Un tour d’horizon sur la gastronomie traditionnelle corse qui, nous l’espérons, vous aura mis l’eau à la bouche ! Préparez votre voyage en Corse avec Corsicatours dès maintenant . Spécialiste en voyage écotouristique, nos conseillers sauront vous concevoir, le circuit sur-mesure parfait pour profiter pleinement de votre séjour en Corse. Envie de vous faire un circuit oenologique en Corse ? Parlez nous dès maintenant de vos projets ! A bientôt !

Crédits photos : ©Robert Palomba Photographe