Les couteaux corses

Fasciné par les couteaux corses ? Découvrez l’univers et le savoir-faire des artisans de Corse.

La coutellerie corse, héritière d’une longue tradition !

Le couteau corse était autrefois indispensable à la vie quotidienne, tous les hommes avaient leurs propres couteaux, ils les utilisaient pour le travail quotidien, la vannerie, la chasse et même pour se défendre …

Un savoir-faire ancestral hérité de bouche à oreille et de génération en génération qui s’est néanmoins, au fil des années, adapté aux nouvelles techniques modernes sans toutefois sacrifier le talent pour concevoir de véritables œuvres d’art. Pierres précieuses, coraux incrustés, ébène, fossiles ... le couteau corse mêle savoir-faire, tradition, technicité, authenticité et amour.

Petit souvenir parfait de vos vacances en Corse, vous pouvez trouver facilement des couteaux corses dans les marchés locaux, les foires ou directement auprès des artisans eux-mêmes.

Le couteau corse dans la tradition insulaire

Compte tenu de la variété des matériaux utilisés et des formes, certains modèles de couteaux corses sont uniques. Dans la tradition populaire, les couteaux sont considérés comme des armes, que ce soit pour combattre l’ennemi ou pour régler une dette d’honneur encore très forte sur l’île ou lors des ‘vendettas’. On les retrouve d’ailleurs dans la littérature du XIXe siècle, notamment dans les romans Colomba et Mateo Falcone de Prosper Mérimée.

Les couteaux corses sont également utilisés pour le travail manuel notamment l’agriculture. De format de poche, ils étaient particulièrement robustes, avec des lames très tranchantes. Fabriquées à la main par des forgerons locaux, certains propriétaires fabriquaient également eux-mêmes leurs propres couteaux avec ce qu’ils trouvaient : restes de vieux outils, morceaux de bois, cornes d’animaux morts…

Les différents modèles de couteaux corses

Les modèles de couteaux corses sont variés et sont en général liés à leur origine géographique. La plupart sont des couteaux de bergers. On peut d’ailleurs retrouver de nombreux modèles comme : la Vendetta, le couteau de berger, le Stylet, le Stoccu, l’Ascu, le Corsica, l’Automatique …

A noter qu’il existe de faux couteaux corses, néanmoins de plus en plus de fabricants restent fidèles aux techniques anciennes de production, de forge et de façonnage des couteaux et ce, selon les règles de la coutellerie traditionnelle corse.

Photo de couverture : Frederic Bisson, Couteaux de la collection de Pierre-Yves Javel exposés lors de la Saint-Éloi 2011, fête des forgerons au Moulin Saint-Gilles, Centre d’Histoire Sociale, Expotec 103.