Antoine_Guelfucci

Antoine Guelfucci, exploitant agricole

Exploitant agricole et hôtelier
4.5/5
2 votes
Noter

Bonjour Antoine, merci de nous recevoir en pleine période de vendanges. Nous sommes sur votre domaine familial, près de cette belle bâtisse.

 

L’exploitation a bien évolué depuis des années. Je suis éleveur depuis 28 ans, lorsque ma femme s’est installée ici avec moi en 1998, on a monté ensemble de nouveaux projets, pour exploiter le potentiel du domaine, où l’on pouvait “transformer” les produits.

Les agneaux servis dans la Ferme-Auberge, les légumes aussi, et les arbres fruitiers permettant de fabriquer des confitures.

Puis le vin pour accompagner tous nos plats. La diversité implique de toujours créer plus, nos enfants ont aussi d’ailleurs l’envie de cette continuité, d’évoluer, trouvent chacun leur place, ma fille veut même devenir oenologue !

 
 
 

Une chambre d’hôtes, un bon moyen d’offrir cette fameuse hospitalité corse ?

 

C’est un double partage. La découverte du client qui apprend à connaître l’endroit, et nous qui découvrons cette personne. Quelqu’un arrive chez quelqu’un, il y aura forcément du partage. Et de la convivialité.

L’hospitalité corse pour moi c’est un grand mot. L’hospitalité elle se partage, elle est réciproque. Et n’est pas monnayable. Il doit y avoir envie de donner et de recevoir. On ne peut pas donner à quelqu’un qui n’est pas receveur. Pour découvrir une tradition, il faut déjà avoir les siennes. Une sorte de choc des cultures, il ne faut pas être fermé à celle des autres. Ce n’est pas une confrontation, justement, c’est le contraire, c’est encore un partage, où chacun va prendre une partie.

 

Justement, pourquoi ce vin Casa Guelfucci ?

 

C’est une passion depuis très longtemps. Il faut savoir que c’est à Corte, il y a 80 ans, qu’il y avait le plus grand nombre d’hectares de vignes. Elles ont hélas disparu. Il y avait des vignes en 1917 et je me devais de faire renaître la propriété telle qu’aux origines. Ma femme est une passionnée aussi des cépages corses endémiques. Le vin rouge qui accompagne les plats en sauce, ce n’est pas le même que le blanc servi à l’apéro, ni le rosé qui rafraîchit l’été.

 
 
 
 

Des adresses secrètes à nous confier ?

 

Ah ! Mais tout dépend de la saison ! Les vacanciers ne sont pas tous à la recherche du même endroit ni du même produit. La Corse, ce sont des microrégions, dans lesquelles on trouvera beaucoup de bonnes adresses, la Corse, c’est la diversité.

 
2 personnes ont déjà voté

Donnez-nous votre avis sur cet article

Donnez-nous votre avis sur cet article