bastia_vieux_port

Corse intégrale

Clés en main ou à la carte, choisissez votre formule Autotour…
Départ de
Au choix
15 jours
14 nuits

7 étapes pour faire un inoubliable tour de Corse...

Ne pensez à rien, nous avons sélectionné pour vous des hôtels de confort équivalent à 2 ou 3*, petit-déjeuner inclus, situés dans un rayon de 35 km autour de votre ville-étape.
Cet itinéraire est une suggestion équilibrée mais peut être recomposée à votre gré.
Nous nous chargeons de la réservation de votre transport (maritime avec votre voiture, ou aérien et location de véhicule). Un minimum de 7 nuits est requis (3 maximum par étape), et cette formule est proposée hors mois de juillet-août.
Laissez-vous aller à notre irrésistible invitation… et venez découvrir une multitude de visages et de sites d’exception !

Les "plus"

  • Un programme taillé sur-mesure pour les adeptes de la liberté.
  • La sécurité d’étapes pré-réservées.

FORMULE “À la carte”

La liberté de composer votre séjour en choisissant parmis les établissements "À la carte" et en respectant un minimum de deux nuitées par étape. 

Les étapes du circuit

Etape 1

Bastia & sa région (2 nuits)

Bastia aux ruelles étroites, dont les couleurs jouent avec les reflets du soleil, possède un charme baroque authentique. Son Vieux Port est une douce invitation aux plaisirs simples, à savourer tôt le matin, tels que prendre un café en terrasse en guettant le retour des pêcheurs, ou admirer les bateaux de plaisance. La Citadelle, piétonne, offre à ses visiteurs des balades en toute quiétude, vous ne pourrez pas rater le Palais des Gouverneurs et sa façade orangée, classé Monument Historique. Il abrite le Musée de Bastia aux riches collections traçant l’histoire de la ville sur dix siècles. Non loin, la cathédrale Sainte-Marie, toute de style baroque parée, accueille en autres trésors la statue monumentale de la Vierge en argent massif ! Comme un fil reliant la Citadelle au Vieux Port, le Jardin Romieu protègera sous ses allées ombragées d’espèces magnifiques vos promenades bucoliques. Passez par la pittoresque Place du Marché où d’appétissants étals et une animation typique vous accueilleront, pour rejoindre la Place St Nicolas, lieu emblématique, sous les platanes, où le-tout Bastia se retrouve pour d’interminables discussions ou un verre en terrasse pendant que les enfants font un tour de manège.
L’appel du Cap Corse est irrésistible, il désigne comme un doigt cette belle Méditerranée dont les pêcheurs capi-corsins cherchaient à faire la conquête. Il reste de nombreuses traces de ce passé maritime et commercial disséminées sur les marines des villages, qu’elles soient artisanales ou architecturales. Ceux qui ont prospéré, beaucoup à l’étranger, ont construit de magnifiques maisons de Maître aux façades claires, tranchant avec les bleus du ciel, de la mer et de la pierre du Cap aux reflets ardoise. Lavasina, Erbalonga, Brando, Porticciolo, autant de baies, beaucoup surveillées par des Tours génoises, où faire pétiller vos yeux, Macinaggio au bout du bout avec l’île de la Giraglia en point de mire, Rogliano, Centuri, où perdure le tressage de nasse en branches de myrte, la plage anthracite de Nonza sous sa Tour paoline, magnifique curiosité géologique. Au pied du Cap, à l’ouest, se pose St Florent, sur une baie étincelante, port charmant, au pied de sa Citadelle du XVè s. point de départ d’inoubliables randonnées vers les Sentiers des Douaniers, le Désert des Agriates, et vers les plages de la Roya, du Lotu, et bien sûr la réputée Saleccia. C’est également une station festive et animée, où les terrasses joyeuses des bars et restaurants vous hèleront, que ce soit dans la vieille ville, autour de la lumineuse Place Doria et sa fontaine, et de la Place des Portes, ou bien sur sa marine. Evidemment les villages du Nebbiu méritent, à l’instar de Murato et son église romane, une visite, tout comme Patrimonio, dont la pourtant belle église est moins réputée que ses vignobles, produisant quelques crûs d’exception. Les exploitants seront heureux de vous y accueillir pour une pause dégustation.

Vieux port de Bastia
bastia_vieux_port
Bastia
Lavasina
Porticciolo
Porticiolo
Macinaggio Port
Saint Florent
saleccia
Patrimonio
Etape 2

Calvi & sa région (2 nuits)

La Balagne et son ciel pur découpé sur les monts verdoyants charment les coeurs les plus endurcis, une belle chanson corse a même été dédiée à ce paysage si doux. Une région fertile, où oliviers, châtaigniers, vignes, orangers et figuiers composent un cadre bucolique et empreint de poésie.La Citadelle génoise de Calvi s'impose naturellement, elle domine la belle marine et la baie en forme de demi-lune de ses remparts et de ses ruelles pittoresques, gorgées de boutiques chamarrées, et de bars réputés où célébrités, locaux et voyageurs se côtoient et chantent en choeur. Ville festive, elle sait aussi séduire les amateurs de rues pavées et de cathédrales baroques. Sa longue plage ombragée par la pinède accueille chaque saison les inconditionnels de sable blond et fin, bordée par le phare de la Revellata, pointe rocheuse faisant le bonheur des randonneurs. La ville est veillée par la chapelle de Notre Dame de la Serra, d'où le panorama sur les hauteurs des collines embrasse ville et environs. Les fans de baignade et de belles plages seront bercés par les vagues de l'Ostriconi, sauvage et bordée de dunes, Lozari attirera les sportifs, Bodri telle une carte postale, les photographes et Algajola longue blonde et prisée des sportifs, veillée par les fortifications du village. A Ile-Rousse, le phare et l'île de la Pietra reliés par une digue à l'embouchure du port, offrent un point de vue superbe sur la baie turquoise de la ville. La cité Paolina, fondée en 1765 sous la République de Pascal Paoli, regorge de ruelles bigarrées et animées, et possède quantité de charmes, dont le marché quotidien sous les préaux voûtés n'est pas un des moindres. A quelques encablures, en bord de mer, le Parc de Saleccia, site exceptionnel sur 7ha, captive ses visiteurs par la mise en scène de son circuit botanique, à travers la végétation corse et méditerranéenne. Au pied des villages perchés, coule le Fango, dont l'eau fraîche ruisselant sur les roche polies est un excellent prétexte à une baignade rafraîchissante, un saut vertigineux ou une glissade toboggan. En continuant l'ascension, on découvre avec bonheur ces petits villages devenus le symbole de la renaissance de la culture corse, comme Pigna où les artisans créateurs rivalisent d'imagination et de talent, les polyphonies y résonnent le long des charmantes ruelles typiques. Sant' Antonino perché sur un éperon granitique, village historique au charme fou, un des plus beaux de France, où les ruelles escarpées (chaussures stables conseillées) et les passages voûtés, les maisons entre elles soudées restent hors du temps. Ne manquez pas l'église de l'Annonciade où se cachent des tableaux anciens et un orgue XVIIIè. Comment ne pas citer Corbara, ancienne capitale de Balagne, recelant de fabuleux trésors comme le couvent franciscain du XVè s, détruit puis restauré par les Dominicains, son église baroque classée, ses fontaines au coeur du village et les ruines de châteaux... Et encore Lumio, Speloncato, Cateri, Lavatoggio. Il vous faudra revenir pour tout découvrir...

 

Ville de Calvi
Plage de Revellata
Plage Lozari
Plage de Bodri
Plage de Algajola
Phare de l'Île Rousse
L'Île Rousse
Corbara
Lumio
Cateri
Etape 3

Porto & sa région (2 nuits)

Entrez dans un lieu inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, le golfe de Porto, avec la respectueuse admiration qu’il mérite. Sa faune et sa flore sont dignes d’égards… Ses falaises vertigineuses de porphyre rose et rouge d’origine volcanique, les formes oniriques des roches sculptées par l’érosion sont un spectacle naturel inoubliable. Le bleu turquoise de l’eau s’y découpe comme par enchantement et les espèces sous-marines protégées de la réserve de Scandola s’y ébattent librement, peut-être aurez-vous la chance d’y croiser des dauphins faisant de joyeux plongeons dans le sillage des bateaux, ou un balbuzard planant dans le ciel pur. Paradis des randonneurs ou des kayakistes, ce site magique s’étend du Capo Rosso où se trouve la tour génoise la plus haute de Corse, au sud de Piana, en passant devant la sublime crique de Ficajola, le golfe de Porto et les galets polis de sa plage, sa fière tour carrée, et par le golfe de Girolata jusqu’à Scandola.

 

Une fois vos yeux repus de littoral éblouissant, reposez-les avec la douce lumière de la forêt d’Evisa, en partant du village d’Ota sur les hauteurs de Porto. Les gorges de la Spelunca, leurs fraîches rivières et leurs ponts génois vous attendent sur ce chemin mythique…

 

Plage Porto Vecchio
Porto
Plage de Porto
Couché de soleil Porto
Scandola
CAPO ROSSO
Calanche de Piana
Etape 4

Corte & sa région (2 nuits)

La fière capitale historique de l’île possède la seule Citadelle située à l’intérieur des terres. Classée, elle abrite désormais le Musée d’anthropologie de la Corse, incontournable. Le nid d’aigle, château édifié au Moyen-Age sur un promontoire en est l’étonnant faîte. Le Palais National, ancienne résidence de Pascal Paoli, la Place Gaffory aux belles façades et la Chapelle Sainte-Croix datant du XVII è s. méritent un détour. Aujourd’hui l’Université, la seule de Corse, à la réputation croissante, draîne une joyeuse vie estudiantine et cosmopolite, animant le Cours Paoli, principale rue commerçante.

Mais Corte, c’est également le point de départ idéal des amoureux du sport et de la montagne. Canyoning, escalade, accrobranches, spéléologie, randonnée équestre, et bien entendu pédestre, les sites pullulent pour offrir à votre corps un maximum de sensations et à votre vue des paysages époustouflants. Les Gorges de la Restonica sont à seulement quelques kilomètres et les lacs de Melo et Capitello sont accessibles en quelques (3-4) heures de marche à partir des Bergeries de pierre sèche de Grotelle… Surveillée par le Monte Cintu, le plus haut sommet de l’île culminant à 2706 m, la vallée de l’Asco déploie ses piscines naturelles pour des baignades revigorantes, au pied de jolis ponts génois. Tout en haut se trouve la station de ski d’Asco (oui, on peut skier en Corse !). La profonde forêt de Vizzavona abrite la Cascade des Anglais, où faire du toboggan dans des vasques polies. Le lac de Nino, au pied du Monte Tozzu, protège ses « pozzi », trous d’eau moussus où s’ébattent vaches, cochons et chevaux sauvages… La forêt d’Aïtone à quelques encablures s’étoffe de pins Laricio et mène en suivant le cours du Golu à la Scala di Santa Regina, vertigineuse plongée jusqu’au barrage de Calacuccia…

 

Citadelle de Corte
Citadelle de Corte
Aso
La Restonica
lac_de_nino
Etape 5

Porto-Vecchio & sa région (2 nuits)

La grande région de Porto-Vecchio ne se limite pas à ses plages réputées comme Palombaggia, Santa Giulia, la Rondinara et autres merveilles blondes et turquoise. Outre le charme de la Haute-Ville et de son Bastion, ses irrésistibles et gaies terrasses, ses ruelles aux vitrines chic, et la vue de ses marais salants, vous trouverez à quelques encablures de quoi satisfaire vos yeux et vos muscles. Un plongeon dans les rivières et les "cuves" ne se refuse pas, que ce soit au Cavu près de Ste Lucie, dans la Solenzara ou près de Levie. Les sites d'escalade, de randonnée ou d'accrobranches pullulent dans le massif de l'Alta Rocca, et pour les moins téméraires, une belle balade au pied des Aiguilles de Bavella, dans la forêt de l'Ospedale autour du barrage, ou même un simple pique-nique sous les pins, vous laisseront de magnifiques souvenirs, ainsi que le granit fier de Zonza qui n'a rien perdu de son authenticité. A quelques kilomètres, Bonifacio l'éblouissante, telle un fjord où se nichent de luxueux yachts et sublimes voiliers, abrite une Marine bruissant de restaurants et de bars joyeux et en haut, tout en haut- talons fortement déconseillés pour la grimpette, une Citadelle aux ruelles escarpées et typiques (n'oubliez pas de jeter un oeil en haut des escaliers des vieilles maisons, ils donnent le vertige) où les demeures sont dangereusement en équilibre sur le vide des falaises de craie. Une balade en bateau qui vous fera les contempler de la Grande Bleue, à pousser pourquoi pas jusqu'aux Lavezzi inoubliables, est toujours un plaisir salé à ne pas rater.

Plage de la Rondinara
Plage de Santa Giulia
Palombaggia
Ville de Porto Vecchio
Ville de Levie
Aiguilles de Bavella
Forêt de l'Ospedale
Ville de Zonza
Ville de Bonifacio
Phare de Bonifacio
Etape 6

Propriano & sa région (2 nuits)

A mi-chemin entre Bonifacio et Ajaccio se niche le fabuleux golfe du Valinco, lumineux et disséminant de petites stations balnéaires parfois réputées, et parfois confidentielles…

 

Vous y trouverez des sports nautiques à foison tels que jet-ski, planche à voile, plongée sous-marine  ou la détente sur les plages blondes de Propriano s’étendant le long de sa marine aux terrasses accueillantes. L’Eglise Notre Dame de la Miséricorde veille sur le port offrant à la vue yachts de luxe et pointus de pêche. La charmante marine de Tizzano accueille les plaisanciers, la plage de Portigliolo à Campomoro sur la pointe sud du golfe se cache sous la tour génoise balisant la baie, de superbes sentiers de randonnée s’y égarent… Au Capu Laurosu, une étendue sauvage, bande de sable de 4 km traversée par le fleuve Rizzanese vous tend les bras. Olmeto-Plage et ses criques cristallines appellent les baigneurs, alors que le village qui domine, sur la route d’Ajaccio, Olmeto, fait admirer ses maisons granitiques et ses ruelles escarpées à la faveur de son légendaire feu rouge. Plus au nord, le sable de Cupabia et Cala d’Orzu scintille, juste à côté de la petite station de Porto-Pollo. Envie de bien-être ? Les Bains de Caldane vous proposent une une source naturelle d’eaux chaudes sulfureuses aux vertus médicinales  à 38°C, ainsi que la station thermale de Baracci. Cette région fertile et agricole étend ses vignes sur les flancs des coteaux des vallées du Rizzanese et de l’Ortolo. Mais la riche Histoire Corse prend racine ici sur le site mégalithique de Filitosa, le plus important de l’île, vieux de plus de 8000 ans, à ne manquer sous aucun prétexte. Objets, vestiges, statues-menhirs sont dressés dans un cadre magique. Les sites de Cucuruzzu et Cauria complèteront le bonheur des amateurs de Préhistoire, ainsi que le Musée de Sartène. Cité médiévale, la plus corse des villes corses selon Mérimée, conserve charme et caractère. Agrippée sur les pentes du Monte Rosso, ses austères maisons hautes de granit gris et ses voûtes au-dessus des ruelles s’égaient d’escaliers fleuris et de boutiques d’artisanat. La Place Porta reste le lieu de rencontre privilégié des Sartenais, ombragée et typique. La tradition du Catenacciu («l’enchaîné »), tous les ans le Vendredi Saint,  est une procession où un pénitent anonyme, arpente les rues portant une lourde croix et des chaînes, accompagné par la foule pleine de piété entonnant des chants religieux où le Pardon s’impose… .

Plage de Propriano
Glofe de Valinco
Tizzano plage
Ville de Olmeto
Vue de Sartène
Sartène
Etape 7

Ajaccio & sa région (2 nuits)

Son nom seul évoque la Dolce Vita, les terrasses ensoleillées, les rues animées descendant vers les ports de pêche et de plaisance à l’accent corse typique, l’ombre des palmiers et un esprit Empire n’appartenant qu’à elle, Napoléon l’ayant marquée de son empreinte indélébile… Ajaccio la trépidante et centrale « capitale du sud » sait se parer de douceur et d’authenticité. Son centre-ville conserve un air de village méditerranéen, où flâner sans fin ou faire du shopping, et regorge de richesses patrimoniales. Ne passez pas à côté du Palais Fesch, musée des Beaux-Arts, sans vous arrêter devant les chefs-d’œuvre des Maîtres Italiens ou Français. Une aile y est spécialement dédiée aux portraits et biens de la famille Bonaparte. La Citadelle, les remparts et la pointe St François, la place Foch, la Place de Gaulle communément appelée place du Diamant d’où la vue est un joyau, l’Hôtel de ville abritant le Musée Napoléonien, la Maison Bonaparte et la Chapelle impériale, la cathédrale Notre-Dame…autant de trésors patrimoniaux qui sauront accueillir vos balades.

Les sites naturels éblouissants ne manquent pas, comme les îlots des Sanguinaires et le phare emblématique conté par Daudet se découpant sur la roche rouge, la pointe de la Parata et sa plage, Capo di Feno, Porticcio presqu’île à la pointe sud de l’immense golfe, le plus vaste de Corse, recélant criques merveilleuses et plages lumineuses et réputées comme la plage d’Argent Mare e Sole, ou Isolella. Les Ajacciens se retrouvent souvent le week-end sur les plages au pied de la cité, Saint-Francois, Barbicaja ou Trottel.

Encore un peu de temps ? Idéale en famille, la visite du parc A Cupulatta (« tortue » en corse), accueillant 170 espèces, est un superbe plaidoyer naturel pour la préservation de l’environnement.

A quelques minutes, des petits villages typiques de moyenne montagne sauront attirer les amateurs de randonnées et de découverte. Vico se découpe au milieu des montagnes et domine la marine de Sagone, ses maisons hautes, son Couvent, ses placettes offrent un calme régénérant. Non loin, sur la route des Calanques de Piana (nous en parlerons plus loin) arrêtez-vous à Cargèse la blanche, sur un promontoire au dessus du golfe, village fondé par les Grecs, vous y entendrez sonner les cloches de ses deux remarquables églises catholiques, de rites oriental et latin.

Ville d'ajaccio
Ville d'ajaccio
Plage de la Terre Sacrée - Ajaccio
Ajaccio
Les Sanguinaires
Sagone
calanches_de_piana
Calanche de Piana
Cargèse Mer
Eglise de Cargèse
Corse intégrale
Circuit à la carte
Dès 657€/pers.