Culture

Séjour corse et tours génoises

4 min de lecture
Capu di Muru

Pour votre prochain séjour corse, sortez des sentiers battus et partez à la découverte de l’histoire de l’île de Beauté ! Une immersion pleine de surprises sur la route des tours génoises où chaque pierre, chaque édifice vous révèlera ses secrets.

 

Découvrez les tours génoises

 

Des histoire et rôle communs

Bâties entre le 15ème et 16ème siècles - époque où l'île dépendait de la République de Gênes - les tours génoises corses sont les témoins d'un passé mouvementé vécu sur l’île de Beauté. Pratiquement toutes édifiées par ordre du gouvernement génois, ces véritables tours de guet virent le jour pour surveiller et lancer l'alerte en cas d'attaque, tentative d’invasion et acte de piraterie, alors légion à l’époque. Des tours “carrées” dites maisons-tours, bâties plus à l’intérieur des terres, servaient également de tours de défense et de refuges aux habitants. Attention toutefois : l'usage et la datation moyenne de la construction des tours veulent qu'on qualifie ces ouvrages de 'tours génoises', mais certaines d'entre elles sont en réalité des tours paoliennes ou pisanes (construites sur des arêtes montagneuses).

 

Une construction ingénieuse

Toutes construites en pierre majoritairement circulaires, ces forteresses d’un diamètre de 8 à 10 mètres, s’élèvent entre 12 et 17 mètres sur 3 étages. Étudiez l'architecture typique de la tour génoise :

Un sous-sol renfermait réserves de nourriture et de munitions. Grâce à un ingénieux système, l’eau de pluie s’écoulait de la terrasse à la citerne, également située aux entrailles de cet édifice corse.

Accessible par l’unique porte d’entrée, le premier étage était en fait une salle de repos, un véritable espace de vie commun aux gardiens d’antan, vivant en permanence dans la tour.

Au deuxième étage se trouvait la salle de garde et ses fenêtres (ou « meurtrières ») desquelles les gardiens surveillaient la mer, à l’abri de toute projection ennemie.

Le sommet de la tour accueille la terrasse, de laquelle vous pourrez aujourd’hui admirer des vues à couper le souffle. Tout en haut, difficile d’imaginer qu’on y observait autrefois l’approche tumultueuse des camps adverses, afin d'avertir les populations par un feu. Les autres tours pouvaient prendre le relai pour avertir un à un, les autres villages côtiers des imminentes attaques ennemies.

 

Tour de l'Osse à l'Est du Cap Corse
Tour de l'Osse à l'Est du Cap Corse
Tour de Capu di Muru
Tour de Capu di Muru © Robert Palomba

 

Un patrimoine que la Corse s'affaire à mettre en valeur

 

Si l'histoire révèle que plus d'une centaine d'édifices investit la Corse, certains d'entre eux disparurent au fil des âges. En bon état, rénovés ou en ruine, 67 de ces anciens gardiens du territoire insulaire subsistent encore de nos jours. Parmi les tours inscrites au titre des monuments historiques, abritant des expositions ou présentant des spécificités notables, quelques-unes sont éparpillées sur le territoire de Haute-Corse, tandis que d'autres prennent place en Corse-du-Sud.

Vous ne savez pas par où commencer ? Ci-dessous quelques tours qui ornent les 2 départements :

 

Liste non exhaustive des tours génoises de Haute-Corse

  • Tour de la Giraglia à Ersa
  • Tour de Santa-Maria-della-Chiappella à Rogliano
  • Tour de Sénèque à Loriu
  • Tour de L’Osse à Cagnano
  • Tour d’Erbalunga à Brando
  • Tour de Miomo à Santa-Maria-di-Lota
  • Tour de Furiani à Furiani

 

Un nombre incroyable de tours génoises en Corse-du-Sud

  • Tour de Fautea et de Pinarellu à Zonza
  • Tour de Caldarello à Pianotolli-Caldarello
  • Tour de Roccapina à Sartène
  • Tour de Campomoro au Belvédère-Campomoro
  • Tour de Capu Neru et de Capu di Muru à Coti-Chiavari
  • Tour de l’Isolella à Pietrosella
  • Tour de Capitello à Grosseto-Prugna

 

Fortin de Girolata
Fortin de Girolata

 

Infos pratiques : randonnées et visites de tours génoises

Présentes sur tout le littoral insulaire, la plupart des tours sont facilement accessibles avec des sentiers balisés et disposant de panneaux informatifs. Vous pouvez ainsi vous rendre jusqu’aux fortifications avec ou sans guide pour y admirer ces magnifiques édifices ! Selon leur état de conservation, certaines tours ne sont pas ouvertes au public mais vous permettent néanmoins de profiter d’un paysage à couper le souffle.

Plusieurs balades sont envisageables sur le littoral, entre le Cap Corse et l’extrême sud où petits et grands sauront s'épanouir, jusqu'au pieds de ces bâtis anciens. Un patrimoine corse aussi impressionnant que captivant qui vous emmènera également à la découverte des traditions et de l’hospitalité corses.

 

Capo di muro, Campomoro, Capo Rosso... montez et dites-nous qui est la plus belle

Élevée à plus de 170 mètres au-dessus de la mer, entre golfes du Valinco et d'Ajaccio, la tour de Capo di Muro est classée monument historique. Un sentier bien aménagé vous permettra de gravir facilement cet édifice et d'accéder à sa fabuleuse terrasse en seulement 1h30.

Plus au sud, à Campomoro, plusieurs randonnées vous attendent au départ de la plus haute tour de Corse, dans laquelle se trouve une exposition permanente retraçant l'histoire des tours génoises et l'invasion des Barbaresques (entrée payante). Seule de l'île à être protégée par un mur d'enceinte en étoile, la tour de Campomoro est bien entretenue et offre un large panorama sur la Méditerranée.

A l'ouest du petit village de Piana, le charme irrésistible d'un promontoire rocheux vous appelle à visiter la fameuse tour de Turghiu. Perchée à 320 mètres au-dessus du Capo Rosso, la tour est relativement bien conservée et garde aussi bien le golfe de Porto que la belle plage d'Arone. En partant d'un parking en terre, à travers chemin en pente douce et ascension vertigineuse du rocher où culmine la tour, la randonnée de ce site classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO s'impose, mais requiert beaucoup d'eau pour 3h30 aller-retour. Après l'effort, le réconfort... Un hôtel 4* vous permettra d'admirer un coucher de soleil magnifique sur ce merveilleux cap à la fin de votre randonnée.

 

Les célèbres tours génoises vous ont inspiré ? Contactez-nous et construisons ensemble votre voyage incluant la visite des plus belles tours de Corse !

Désactiver la correctionSuggestions PremiumDésactiver la correctionSuggestions Premium

Vous aimerez aussi

Corse du sud © Robert Palomba

L'essentiel de la Corse

11 jours | 10 nuits
Espace naturel préservé
Patrimoine Architectural
Haute Corse © Robert Palomba

La Haute-Corse en toute intimité

11 jours | 10 nuits
Villes et villages
Espace naturel préservé
De
924
à
1531
/pers.

Sur la route de la Corse épicurienne

15 jours | 14 nuits
Dégustation
De
2185
à
3295
/pers.
Corse du Sud © Robert Palomba

Pépites du sud

8 jours | 7 nuits
Villes et villages
Lacs et cours d'eau
Espace naturel préservé
Nature
De
1359
à
2089
/pers.
 © Robert Palomba

Un circuit intense armé de vos 5 sens

11 jours | 10 nuits
Villes et villages
Panorama
Dégustation
Nature
De
1449
à
2579
/pers.

Passion de vins en Corse du sud

8 jours | 7 nuits
Villes et villages
Dégustation
Itinérance
De
1155
à
1885
/pers.

Merveilles du littoral en vélo éléctrique

8 jours | 7 nuits
Villes et villages
Espace naturel préservé
Sport
Itinérance
De
1165
à
1335
/pers.
Oriu de Serragia © Alizée NJ

Sur les chemins de la préhistoire en Corse du Sud

8 jours | 7 nuits
Villes et villages
Historique
Espace naturel préservé
De
1639
à
2245
/pers.
Corse du Sud © Robert Palomba

Roadtrip à moto, à l’assaut des routes mythiques

8 jours | 7 nuits
Villes et villages
Au coeur des montagnes
Nature
De
699
à
1319
/pers.

Chevauchée entre mer et montagne

7 jours | 6 nuits
Espace naturel préservé
Sport
À partir de
1615
/pers.
Corse du Sud © Arnaud Grimaldi

Déconnexion, reconnexion en Corse du Sud

5 jours | 4 nuits
Villes et villages
Espace naturel préservé
Patrimoine Architectural
De
435
à
799
/pers.

Nos experts locaux vous disent tout sur nos voyages en Corse!

Pourquoi des tours génoises en Corse ?

Les tours génoises en Corse ont été construites en réponse aux menaces qui pesaient sur la région en raison de sa position stratégique au cœur du pourtour méditerranéen. Cette initiative d'origine génoise visait à protéger l'île des invasions et des attaques de pirates. Les tours, érigées non seulement le long des côtes mais aussi à l'intérieur de l'île, servaient de points de surveillance et de défense pour sécuriser des zones clés, y compris des villes comme Porto-Vecchio.

Qui a construit les tours en Corse ?

Les tours en Corse ont été construites par la République de Gênes, qui gouvernait l'île à cette époque. La construction de ces tours faisait partie d'un effort plus large pour établir une présence génoise et assurer un contrôle efficace sur leurs territoires méditerranéens. Ces structures étaient le produit d'une stratégie de défense élaborée pour protéger et maintenir la vigueur de leurs possessions insulaires face aux menaces extérieures.

Donnez-nous votre avis sur cet article
Donnez-nous votre avis sur cet article