Ecotourisme en corse

DECOUVREZ NOS CIRCUITS EN FERMES AUBERGES

Le Parc naturel régional de Corse, créé en 1972, recouvre aujourd’hui plus du tiers de l’île avec une superficie de 350 510 ha.. À cheval sur la grande dorsale montagneuse qui traverse la Corse du nord-ouest au sud-ouest, il regroupe 145 communes sur les 360 que compte l’île.


C’est un parc essentiellement rural, villageois et montagnard qui englobe toutefois une partie de la façade maritime avec le golfe de Porto et la réserve naturelle de Scandola, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Dès sa création, le Parc s’imposera comme acteur et partenaire privilégié dans la conduite de missions essentielles :

La revitalisation de l’espace rural avec la mise en place du mythique GR20 puis des Mare a Mare® et Mare e Monti®, gagnant ainsi son pari de développement durable en assurant un juste équilibre entre croissance économique et respect de l’environnement.

La préservation et la valorisation du patrimoine naturel, paysager et culturel de l’île en s’engageant dans des programmes européens d’envergure.
Il intervient dans la protection de sites sensibles et s’implique en matière de patrimoine culturel dans la rénovation du petit patrimoine bâti ainsi que dans la collecte et la transmission de savoir-faire traditionnels.
L’accueil, l’information et la sensibilisation avec la mise en place d’infrastructures d’accueil proposant des séjours nature à caractère pédagogique, l’animation en milieu scolaire et l’ouverture de maisons d’information réparties sur l’ensemble de son territoire.

N’hésitez pas à rencontrer les acteurs des Maisons d’Information du Parc, réparties sur l’ensemble du territoire.


TOUTE l’ANNEE EN FORÊT, IL EST INTERDIT DE FUMER ET DE FAIRE DU FEU




Risques : Tout objet incandescent est un risque potentiel de départ de feu. La strate herbacée, toujours très présente en forêt méditerranéenne, représente un combustible très inflammable.

Face au feu, la conduite à tenir : Gardez votre calme, la panique peut provoquer des accidents graves ; Eloignez-vous du feu, jamais dans le sens de déplacement du feu.
Souvenez-vous que la fumée – toxique et qui désoriente – arrive bien avant les flammes. Si vous êtes surpris par la fumée, respirez à travers un linge humide.

Règlementation à connaître : Toute l’année en forêt, il est interdit de fumer et de faire du feu. Le code forestier interdit de »porter ou d’allumer du feu à l’intérieur et jusqu’à 200 m des bois, forêts, plantations, landes et maquis ».


Prévention des incendies de forêt



Le saviez-vous ? Allumer une cigarette ou un feu de camp est passible d’une amende de 135 € qui sera aggravée en cas de responsabilité de dégâts à autrui. Les auteurs même involontaires d’un incendie sont systématiquement recherchés et poursuivis.

Accès en forêt
En période à risque incendie, l’accès à certains massifs peut être limité ou interdit.
Pour connaître les sites ouverts : www.corse.pref.gouv.fr


Sur la route, pas de mégot

Risques : Sur le bas côté de la route, un mégot peut rouler dans les herbes sèches. L’incandescence de la cigarette, le combustible sec et le souffle des véhicules sont les conditions réunies pour un départ de feu rapide. Lors des stationnements sur les bas côtés de la route, le pot catalytique extrêmement chaud (entre 400 et 800° selon les versions) peut enflammer les herbes sous le véhicule.

Face au feu, la conduite à tenir : Rebroussez chemin, éloignez-vous du feu. En cas d’impossibilité, restez dans le véhicule, vitres fermées et phares allumés. Ne coupez pas le moteur pour pouvoir repartir dès que possible.

Règlementation à connaître : Toute l’année, il est interdit de jeter tout objets incandescent sur les voies (et leurs abords) qui traversent les zones boisées, les maquis et garrigues.

Le saviez-vous ? Les automobilistes surpris à jeter sur la route leur mégot, peuvent être verbalisés d’une amende de 135 euros par les agents assermentés (gendarmerie, police, ONCfs, DDT, DDTM…) simplement en relevant le numéro d’immatriculation du véhicule.

Circulation. Le stationnement et la circulation sur les pistes forestières sont strictement règlementés (135 euros d’amende). La circulation en forêt hors les pistes est interdite à tout véhicule (1 500 euros d’amende). Le stationnement des véhicules ne doit pas gêner l’intervention des secours.