La Corse : le paradis des oiseaux

5 min de lecture
5.0 / 5
1 vote
Oiseaux à l'étang de Biguglia

Vous êtes un passionné d’ornithologie ? Vous adorez admirer ces merveilleux envols et le ballet qu’offrent les oiseaux dans le ciel ? Rendez-vous en Corse pour allier vacances et passion ! L’ile de Beauté se prête en effet merveilleusement à l’observation des oiseaux dont nombreux sont endémiques et emblématiques de la Corse. Venez découvrir une terre d’exception, entre mer et montagne, pour des vacances hors du commun au contact de la nature.


Ornithologie en Corse : l’essentiel à retenir

 

La Corse est un paradis pour les amoureux de la nature mais aussi pour les oiseaux. Offrant une faune et une flore extrêmement riches et diversifiées, l’île de Beauté compte de nombreuses espèces d’oiseaux dont la seule espèce endémique de France : la sittelle corse. Présents également dans les montagnes hautes et préservées de l’Île de Beauté se trouvent les rapaces.

Mais que ce soit sur le littoral, dans les zones humides ou arides de l’île, il est toujours possible d’observer des oiseaux dont le mode de vie est adapté à ces différents environnements.

 

Ornithologie en Corse
Ornithologie en Corse

 

Connaître le nom des oiseaux de Corse

 

Le Petit guêpier

Ses couleurs n'ont rien à envier à celles de l'arc-en-ciel : petit oiseau vêtu de rouge, d'orange, de jaune, de vert, de bleu et de noir, vous le repèrerez facilement dans le maquis. Il arrive en mai et repart en août après avoir dévoré les guêpes, des bourdons et des abeilles de l'Ile de Beauté. Il a l'habitude de faire la grasse matinée puis s'en va nourrir ses petits.

 

Chant de sittelle Corse (a picchjarina)

Arrivée il y a 1000 ans et répertoriée en 1883 par un naturaliste anglais, cet oiseau emblématique de la Corse est un passereau gris sur le dos et blanc sur le ventre, de 10 cm environ. Pour l'apercevoir il vous faudra lever les yeux vers la partie supérieure d'un vieux pin larico puisqu'elle se nourrit exclusivement de graines de pins. Vous ne la rencontrerez nulle part ailleurs qu'en Corse, on en dénombre aujourd'hui seulement 2000. La préservation de cet oiseau classé vulnérable est un véritable enjeu pour les Corses.

 

Photos de flamand rose

Il vit en colonies et arrive en Corse pour profiter de son climat très doux. Vous ne vous lasserez pas de l'observer en balade, en mangeant, ou au décollage en essayant de prendre LA photo de vos vacances. C'est la star de l'étang de Biguglia avec ses 400 membres mais on les voit aussi à l'étang de Diana et à Porto-Vecchio. Il s'installe en Corse en automne et en hiver pour le plaisir des yeux !

 

Le balbuzard pêcheur (l’alpana), l'oiseau de nuit

On le nomme ainsi car il se nourrit uniquement de poissons et si vous partez en mer peut-être aurez-vous la chance de voir le spectacle : un rapace diurne d'190m piquer en flèche durant 20 mètres pour attraper sa nourriture. Le trafic de bateaux à moteur trop près des côtes dérangent les oiseaux durant leur reproduction : les mâles et femelles effrayés stressent leurs poussins ce qui les empêchent de voler.

     

    Le gypaète barbu (l’altore) le plus grand rapace

    Impressionnant avec un poids de 6 kg et une envergure de 2.80m, il compte parmi les plus grands vautours d'Europe. Vous le verrez peut-être en train de déguster une carcasse ou un rongeur dans les massifs montagneux, caché dans les parois rocheuses insulaires entre 600 et 2200 m. Parmi les 30 espèces d'oiseaux menacés de disparition, le gypaète barbu est sur la liste rouge donc en danger critique d'extinction.

      Vous aimerez aussi

      Corse du Sud © Taravo Ornano Tourisme

      Flâneries botaniques et ornithologiques en Corse du Sud

      8 jours | 7 nuits
      Îles et littoral
      Villes et villages
      Espace naturel préservé
      De
      889
      à
      1509
      /pers.
      Haute Corse © Jean Pol Grandmont

      Flâneries botaniques et ornithologiques en Haute Corse

      8 jours | 7 nuits
      Au coeur des marais
      Lacs et cours d'eau
      Espace naturel préservé
      De
      844
      à
      1159
      /pers.
      Oiseaux à l'étang de Biguglia
      Nos conseils de corse
      5 min de lecture
      5.0 / 5

      La Corse : le paradis des oiseaux

      Balade à cheval en corse
      Nature
      Déconnexion
      Famille
      Nos conseils de corse

      Chevauchée entre mer et montagne

      7 jours | 6 nuits
      Espace naturel préservé
      Sportif
      À partir de
      1615
      /pers.

      Protection : un enjeu

      Afin de prendre conscience de la diversité, de la beauté et de la fragilité du monde animal, deux photographes passionnés David GAUTIER et René ROGER ont créé l'association Oiseaux de Corse qui a pour but de sensibiliser, par l'image, à la protection de la nature pour les scolaires et le grand public. Des conférences sont organisées pour informer le public et l'avertir de la lente disparition de certains oiseaux.

        Depuis plus de 20 ans, la Réserve naturelle de l'étang de Biguglia travaille pour la protection de plus de 250 espèces d'oiseaux et 450 espèces végétales.

         

        Etang de Biguglia
        Etang de Biguglia © Robert Palomba

         

          Quels rapaces et oiseaux trouve-t-on en Corse ?

          Il existe de nombreux sites d’observation et pour un œil averti, pensez à observer autour de vous tout simplement ! Ci-dessous quelques pistes d’observation intéressantes et loin d’être exhaustive :

           

          Un été en vol

          Pour la région de Propriano, rendez-vous à la Plaine de Tavaria, près de Portigliolo et l’embouchure du Rizzanese. Vous pourrez y découvrir des guêpiers, des bouscarles, cisticoles, étourneaux unicolores, le milan royal, des fauvettes sardes, des pies-grièches (écorcheur et à tête rousse), le Venturon corse... N’hésitez pas à faire une petite rando jusqu’au Col de Bavella pour voir la Sittelle corse et peut-être le Gypaète en suivant par exemple le GR20 vers le sud.

          Pour observer les gypaètes barbus, il suffit de se rendre dans les points qui culminent à plus de 2000 mètres. La vallée d’Asco (entre le village et l’ancienne station de ski) sont recommandées, mais le secteur du Niolu (autour du barrage de Calacuccia) est aussi intéressant. Les meilleurs périodes d’observation sont d’octobre à décembre, mais on en voit aussi toute l’année.

           

          Parti en mer

          Envie de partir dans le sud de l’île ? Rendez-vous à Bonifacio. Les falaises y sont le refuge du pigeon biset, merle bleu, grand corbeau, moineau soulcie auxquels se joignent en été martinet, hirondelle, faucon pèlerin… Le goéland d’Audouin, enfin, est parfois aperçu dans les Bouches de Bonifacio. Le puffin, un oiseau de mer, est aussi présent dans la région de Bonifacio tout comme le cormoran huppé.

          Tout près d’Ajaccio, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’ouverture de l’embouchure de la Gravona et du Prunelli, juste au sud de l’aéroport. Le site est beaucoup plus riche au printemps ainsi qu’en mer, dans le golfe. A pied ou à vélo, rendez-vous également à la pointe de la Parata (en face des îles Sanguinaires, à l’ouest d’Ajaccio) où vous pourrez observer, entre autres, des cormorans huppés.

          Pour les balbuzards, il est possible de les observer partout dans la Réserve Naturelle de Scandola. Une réserve exclusivement accessible qu’en bateau et en été. Les Balbuzards sont sur les sites de nidification de début mars à fin juillet/début août. Des bateaux de promenade font le tour de la réserve de Scandola au départ de Porto ou Calvi, sinon il est possible d’en observer tout du long de la route en bord de mer entre Calvi et Porto (par exemple la Revellata, Capo Cavallo, Partinello), en évitant bien sur de s’approcher des nids qui est difficile d’ailleurs puisque ces-derniers sont sur des pitons rocheux.

          À noter que les espèces de passage sont relativement peu importantes en Corse. La majorité des oiseaux migrateurs préfèrent en effet contourner la Méditerranée par l’Espagne ou le Moyen-Orient, plutôt que d’emprunter le pont Corse-Sardaigne-Sicile.

           

          Envie de découvrir la Corse “au gré des oiseaux” ? Un conseiller est à votre écoute pour vous concevoir un circuit sur-mesure selon vos envies et votre budget ! Un séjour ornithologique pour découvrir et apprécier la faune et flore corse tout en profitant de belles vacances. Que vous veniez en post ou hors-saison, les bons plans Corsicatours vous permettront de trouver l’hébergement idéal à prix abordables et non loin de vos sites d’observation.

          1 personne a déjà voté
          Donnez-nous votre avis sur cet article
          Donnez-nous votre avis sur cet article